Peintre du Périgord

peintre-en-perigordL’oeuvre de Lucien de Maleville (1881-1964) s’inscrit dans la grande histoire de la peinture de paysages pour laquelle l’école de Barbizon (emmenée par Corot, Rousseau, Diaz ou encore Harpignies) exerça une influence considérable sur les artistes du XIXe siècle. Dans leur sillon, parmi ceux qui s’exercèrent sur le motif en Périgord, Maleville se distingue par un classicisme lumineux à la « sincérité aiguë », quelque peu teinté de cubisme.
A travers l’observation attentive de sa biographie (qui le mena à parcourir notamment le sud de la France et à arpenter l’Espagne ou l’Afrique du Nord), de son oeuvre foisonnante (de la caricature à la peinture sur chevalet, en passant par le croquis ou l’illustration), de sa manière à la fois méthodique et sensible de voir et de représenter les paysages, c’est aussi le climat artistique d’une époque à Périgueux, en Dordogne et au niveau national, qui est restitué dans cet ouvrage à plusieurs voix.
Grâce au fonds d’atelier de l’artiste, conservé intact depuis sa disparition, de précieuses informations et des documents inédits permettent de brosser avec délicatesse le portrait vibrant d’un homme curieux et érudit (il fut recenseur des Monuments historiques pour l’Aquitaine), désintéressé des choses matérielles et pleinement voué a son art. Ses dessins comme ses peintures sont d’une puissance évocatrice sans égale.
Le point de vue, l’attribution d’une couleur a chaque élément-phare du paysage, la respiration qui se joue entre la matière du support et le vibrato du sujet représente, concourent a la magie a l’oeuvre chez Lucien de Maleville : « Nous sommes a côté de l’artiste, a la fenêtre, pour contempler ses paysages ».

SBN : 978-2-36062-107-1

Publicités